Recevez notre newsletter

Ok

Abonnement à notre newsletter

Affichage des erreurs









* champs obligatoires

Produits de traitement SPA

L’entretien du spa grâce à 6 règles de base :

 

Règle n°1 : Veillez à l’équilibre de l’eau

Bien qu’ayant toujours le même aspect, l’eau peut présenter des paramètres différents selon la région. Il est donc important de l’équilibrer dès le remplissage à travers 3 paramètres : la dureté, l’alcalinité et le PH.

  • La dureté est un indicateur de teneur dans l’eau de certains éléments, le calcium et le magnésium. Si la dureté excède 200g/L, l’échauffement va provoquer des dépôts de calcaire sur les parois. Pour les prévenir, utilisez de l’ANTI-CALCAIRE.
  • L’alcalinité, facteur très important également, permet de stabiliser le PH de l’eau. Pour éviter les irritations de la peau et des yeux dues aux variations du PH, Il faut agumenter le TAC et le tenir avec l’ALCA-PLUS à une valeur se situant entre 125 et 150mg/L.
  • Le PH correct est indispensable pour que la désinfection soit opérationnelle. Idéalement, il doit se situer entre 7,0 et 7,4. Il convient donc de contrôler sa valeur une fois par semaine et, le cas échéant, l’augmenter avec du PH-PLUS ou le diminuer avec du PH-MINUS.
 

Règle n°2 : Un traitement de base chaque semaine

L’eau de votre spa étant maintenant équilibrée, vous pouvez passer à l’étape suivante : la désinfection. Il est recommandé d’effectuer systématiquement un traitement de base chaque semaine avec du DESINFECTANT PLUS.
Les DESINFECTANT PLUS complète le désinfectant régulier et permet d’éliminer les chloramines, responsables d’odeur de chlore et d’irritation des yeux. Il contient également des substances actives rendant l’eau plus limpide. C’est un traitement préventif évitant les problèmes de qualité de l’eau, à utiliser de façon régulière et qui est compatible avec toutes les méthodes de traitement.

Règle n°3 : Désinfectez l’eau efficacement

Santé oblige, l’eau de votre spa doit être désinfectée en continu et suffisamment. Un règle d’autant plus importante avec les spas, car la température de l’eau élevée est un milieu favorisant la profilération bactérienne. 3 méthodes de désinfection sont possibles : la désinfection au chlore, la désinfection sans chlore à base d’oxygène actif ou de brome.

  • La désinfection au chlore se présente sous forme de microbilles avec une dissolution rapide et sans résidus. Son Ph est neutre et ne modifie donc pas celui-ci.
  • La désinfection au brome se présente sous forme de pastilles, aussi efficaces que le chlore, l’odeur en moins. A dissolution lente, ces pastilles assurent une désinfection continue de l’eau de votre spa pendant une période prolongée.
  • La désinfection à l’oxygène actif, sous forme de garnulés, désinfecte l’eau de votre spa en douceur. Avec cette méthode absolument sans chlore, l’eau est particulièrement naturelle et agréable, douce pour la peau et les cheveux, et sans odeur.

Règle n°4 : Veillez au bon filtrage de l’eau

Les spas sont équipés d’une système de filtration de l’eau avec un débit suffisant pour la circulation. Un filtre fonctionnant correctement aide à garder l’eau propre, car il retient les impuretés. S’il n’est pas entretenu, il s’encrasse et sa fonction perd en efficacité. Conséquences : une eau de mauvaise qualité et une consommation de produits de désinfection élevée. Nous vous recommandons d’utiliser du NETTOYANT FILTRES au moins une fois par mois.

Règle n°5 : Remplacez l’eau régulièrement

La vidange régulière et le remplissage à l’eau fraîche de votre spa est un élément important de son entretien. En effet, avec le temps, l’eau s’enrichit de minéraux, produits chimiques et autres substances. Elle devient trouble et limite l’efficacité des produits d’entretien. L’eau d’un spa se renouvèle en moyenne tous les 4 - 6 mois.

Règle n°6 : Planifiez l’entretien de votre spa

Vous pensiez que l’entretien de votre spa était fastidieux et compliqué : trop de produits, trop de règles...
Une fois familiarisé(e) avec les détails de l’entretien, vous vous rendrez compte qu’il ne demande qu’un minimum d’efforts, avec seulement quelques règles à respecter régulièrement. Les règles n°1 et n°2 sont incontournables car elles représentent la base du traitement. Ces valeurs peuvent facilement être contrôlées par des bandelettes d’analyse.

Faîtes de cette tâche une routine et, si possible, réalisez ces opérations d’entretien toujours le même jour de la semaine. Ainsi, vous saurez ou vous en êtes et vous pourrez prévoir le temps nécessaire.